La ferme abandonnée de Léon

Bonjour !

En cette journée de printemps, je vous propose un petit projet complètement différent du contenu de mes derniers posts.

Il y a quelques mois, j’ai réalisé le dessin que vous pouvez voir ci-dessous. Une petite ferme, avec des bâtiments délabrés. Une fois terminé, je ne savais pas trop quoi en faire … Est-ce que je devais le laisser tel quel ? Apporter de la couleur ? Si oui, de manière traditionnelle ou sous Photoshop ? Bref, je me posais pas mal de questions, auxquelles je ne trouvais pas de réponse. Pour être honnête, la mise en couleur m’effrayait un peu. Mine de rien, il y a beaucoup de petits détails dans ce dessin et l’idée de le coloriser ne me tentait pas trop à ce moment là.

Du coup, ce dessin est resté très longtemps de côté. Je savais que je devais en faire quelque chose mais je ne savais pas quoi. Donc plutôt que de faire n’importe quoi, j’ai attendu que l’inspiration vienne.

dessin-ferme-abandonnee

Et il y a quelques semaines, je suis retombée sur le dessin avec l’envie d’aller plus loin. La colorisation ne me paraissait plus autant complexe. J’ai donc ouvert le dessin sous Photoshop et les couleurs ont commencé à faire leur apparition …

ferme-abandonnee

Après quelques heures passées sous Photoshop, je trouvais qu’aucune atmosphère ne se dégageait de l’illustration. C’est là que j’ai décidé de jouer sur la lumière et sur les teintes de l’illustration. Je voulais insister sur le côté « ferme abandonnée » à travers les différents effets.

Ci-dessous, le premier essai avec une atmosphère plus sombre et des contrastes élevés.

ferme-abandonnee2

Et voilà le deuxième essai avec une atmosphère beaucoup plus froide que dans l’essai précédent. Cette teinte bleue générale donne l’impression d’être au milieu de la nuit avec une pleine lune éclairant partiellement la ferme.

ferme-abandonnee1

Je me suis amusée à inventer une petite histoire à cette illustration :

Cette ferme située au beau milieu de la campagne normande n’inspirait que la crainte aux habitants du village voisin. Personne n’osait s’y rendre depuis le décès de son propriétaire, un certain Léon. Sans héritier, la ferme avait été laissée à l’abandon. La maison, jadis très bien entretenue, se transformait en ruine au fil des années.

Léon était connu pour être assez renfermé, il vivait seul et détestait qu’on le dérange. Il avait construit lui-même sa ferme et ne voulait personne sur son territoire. Son seul ami était son chien « Tonnerre ».

Une nuit, deux jeunes garçons à la recherche de sensations fortes, décidèrent d’aller visiter la ferme. Munis de lampes de poche, ils entrèrent dans la maison en poussant la lourde porte que Léon avez lui-même fabriqué des années auparavant. Les deux garçons avancèrent doucement, sans faire de bruit. Le silence qui régnait dans la maison était impressionnant mais il fût de courte durée. Quand les garçons voulurent monter pour explorer l’étage de la maison, toutes les fenêtres et les portes se mirent à trembler. Effrayés par le vacarme, ils firent immédiatement demi-tour pour rejoindre la porte d’entrée. A ce moment là, les carreaux des fenêtres volèrent en éclats, blessant un des deux garçons. Une fois devant la porte, cette dernière refusa de s’ouvrir. Les garçons était pris au piège, emprisonnés dans une maison qui semblait vouloir leur donner une leçon …  A suivre.

En parallèle, j’ai réalisé un portrait de Léon, qui n’a d’ailleurs pas l’air d’être si désagréable que ça.

portrait-leon

L’histoire de cette ferme et de Léon en tête, j’ai imaginé la couverture d’un livre qui raconterait la vie de Léon : Le Monde de Léon. Je voulais une couverture en cuir, avec des ornements, comme on peut voir sur de vieux grimoires. J’ai donc utilisé des textures, des formes de pinceaux spécifiques, une typographie particulière, etc. Et voilà le résultat !

couv-livre

Pour pousser le bouchon encore plus loin, j’ai fait une petite simulation de la couverture sur deux livres pour donner un aspect plus réel au projet. Ici, je n’ai pas utilisé de mock-up provenant de Graphic Burger comme j’ai pu le faire dans mes précédents articles. J’ai trouvé une photo d’un vieux livre dans laquelle j’ai intégré ma couverture. J’ai ensuite travaillé les ombres et lumières pour donner un aspect mystérieux au livre.

mock-up-couv-livre

C’est ici que le délire s’achève ! 😉 J’espère que cet article un peu spécial vous a plu !

Laisser un commentaire


8 + 4 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.